RDCongo : neuvaine pour la paix du 16 au 24 décembre 2012


L’AED lance une grande neuvaine de prière au Prince de la Paix du 16 au 24 décembre 2012, pour Le supplier d’apporter Sa paix en République Démocratique du Congo.

Nous envoyons cette neuvaine à toutes les communautés contemplatives d’Europe et d’Afrique, à nos bienfaiteurs en 17 pays du monde, aux hommes de bonne volonté, à tous les media désireux de relayer cette supplication.
Nous vous invitons à la diffuser largement, convaincus avec vous que le Seigneur entend notre appel de détresse. Avec ferveur et infinie confiance, implorons le Seigneur. En profonde communion de prière.

SI VOUS NE PARLEZ PAS, LES PIERRES CRIERONT ! (Luc, 19,40)

La République Démocratique du Congo crie sa détresse muette. Tueries, incendies, pillages, avilissement systématique de la femme suite aux viols, paupérisation des paysans, prises en otage, déplacements internes de populations… sont devenus le lot quotidien des habitants de l’Est du pays.
Depuis le mois de mai 2012, les attaques d’un mouvement rebelle dénommé M23, que Kinshasa et les Nations Unies accusent Kigali de soutenir en hommes et en équipement, ont provoqué la désolation dans la région. Les troupes rebelles ont récemment envahi Goma, capitale du Nord-Kivu.
L’Archevêque de Bukavu, Mgr François-Xavier Maroy, souligne dans son homélie du 29 octobre 2012, à l’occasion du 16ème anniversaire de l’assassinat de Mgr Christophe Munzihirwa: «Les méchants nous ont amené la guerre ici chez nous et cette guerre continue à nous faire souffrir. Ils ont amené la mésentente et cela continue à nous ronger  jusqu’aujourd’hui. Ils ont amené la méchanceté ici chez nous et cela continue jusqu’aujourd’hui à ronger notre société». Et il continue: «Nous sommes appelés à dire aux autres qui arrivent que nous avons des modèles, des gens qui sont morts alors qu’ils luttaient pour la paix, la vérité, l’unité et la réconciliation entre peuples de la nation congolaise». Il demande d’écouter la voix de ses trois prédécesseurs morts à cause de la guerre, le message de Mgr Munzihirwa, de Mgr Kataliko et de Mgr Charles: «Travaillons pour que vienne la paix là où nous sommes, construisons la paix».  Sans crainte, Mgr Maroy insiste: «Allez dire à ceux qui aiment la guerre que le bonheur ne peut pas venir du fusil.

Qu’ils abandonnent ces tensions qu’ils alimentent entre peuples». Et il conclut son homélie en nous invitant à la prière: «Nous nous trouvons encore menacés et nous leur demandons, eux qui sont avec Dieu, d’intercéder en notre faveur  auprès de Lui pour que leurs intercessions nous apportent rapidement de bons fruits. Le fruit le plus attendu c’est la sauvegarde de notre unité, l’unité de la nation congolaise».

L’Église croit à la paix et elle prie pour la paix. En cette période où l’Est de la République Démocratique du Congo est en proie à des conflits armés, nous lançons cette neuvaine au Prince de la Paix pour Le supplier d’arrêter cette guerre ignoble et permettre enfin l’édification d’un pays pacifié, uni et prospère. Nous adressons avec confiance notre prière au Seigneur, pour que se développe dans les consciences l’intangible respect pour toute personne humaine et la ferme condamnation de la guerre et de la violence qui sévissent actuellement sur cette terre du Congo.

«Priez, priez, priez, je vous en prie, criez, unissez votre oraison à la nôtre…». C’est le grand cri d’alarme et de détresse que lance l’Évêque du diocèse de Goma, Mgr Théophile Kaboy. «A vous chers moines et moniales et à toute personne saisie par Dieu dans la vie de contemplation sur cette terre des hommes, en qualité de Pasteur, Évêque du Diocèse de Goma, je lance un SOS de désespoir, jeûnons, implorons, supplions. A Goma, il nous reste suffisamment de foi pour accueillir le reproche du Maître: Pourquoi avez-vous peur ainsi? Comment n’avez-vous pas de foi? (Mc 4, 40). De tout cœur je vous remercie, Alléluia».

«Tout ce que vous demanderez avec foi dans la prière, vous le recevrez» (Mat. 21, 22)

 Toi qui es le Prince de la Paix, de la Paix véritable, aide-nous à comprendre que le seul chemin pour la construire, c’est de fuir le mal avec horreur et de poursuivre le bien, inlassablement et courageusement.
 

Premier jour:

« C’est depuis vingt ans que la République Démocratique du Congo est devenue le théâtre des maux de tout genre. »

Nous Te prions:

Pour la paix et l’unité du pays, que tous les habitants de la République Démocratique du Congo travaillent ensemble pour la construction d’une nation. Qu’après tant d’années et tant d’horreurs, ils ne se  laissent pas décourager et gardent l’espérance d’un avenir meilleur.

­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Des conflits armés structurés sont de nouveau observés dans le Nord et le Sud Kivu, sous des dénominations variées.

Ces hostilités entraînent des déplacements massifs de populations à l’intérieur du pays. Ces réalités s’accompagnent d’une intensification sans précédent du banditisme armé, avec les coupeurs de route, de fleuve et de lac, de sorte que s’installe une misère sordide.

Des milliers de Congolais fuient les conflits armés. Des centaines de milliers en sont morts. D’autres vont encore mourir dans l’indifférence de la communauté internationale.

La situation des populations civiles est désespérée et menace de se dégrader davantage si les affrontements se poursuivent.

L’appropriation des ressources de l’Est du Congo est derrière toutes ces tentatives de déstabilisation.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.

 

Deuxième jour :

 

« La RD Congo se trouve dans un état marqué par une succession de guerres récurrentes avec un cortège de tourments qui ont franchi la limite de l’imaginable. »

Nous Te prions:

Pour  la fin de toute violence et de toute lutte armée. Pour le silence des armes et pour que le droit à la vie de chaque personne soit respecté et défendu.

Les guerres s’abreuvent également à la source des dysfonctionnements de la société qui génèrent injustices, rancœurs et déclenchent le cercle infernal de la vengeance. Elles sont entretenues par toutes sortes de convoitises qui, à l’intérieur du pays ont des relais, et à l’étranger des tentacules.

Les populations civiles sont confrontées à un niveau de violence armée sans précédent en raison du militantisme renouvelé des groupes armés aux Kivus.

300 000 déplacés en quelques mois, des milliers de morts. Des viols, des disparitions innombrables. Des populations prises en étau. Une communauté internationale « impuissante ». Des enjeux géopolitiques majeurs. Tout cela dans le plus profond silence médiatique.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit

pour les siècles, des siècles.
AMEN.


Troisième jour:

« La culture de  mort s’est affreusement installée: elle fauche et gâche l’avenir de toute une génération de jeunes et d’ enfants enrôlés de force par des milices de toutes sortes.« 

 Nous Te prions:

Pour les jeunes et les enfants, avenir du pays, en particulier pour tous ceux à qui on a volé enfance, liberté et innocence en les obligeant à devenir instruments de guerre, de violence et de pouvoir.

Depuis 1996, des milliers d’enfants ont été enrôlés dans l’armée et les milices en RDC, volontairement ou de force, par des campagnes de recrutement massif et une conscription forcée omniprésente.

Les enfants sont enlevés dans la rue ou interpelés dans les salles de classe, ils sont arrachés aux leurs dans les camps de déplacés.

Pour les forcer à obéir et à agir sans laisser place à leurs émotions, on leur fournit de la drogue ou de l’alcool. Certains ont dû tuer les membres de leur propre famille, tandis que d’autres ont été contraints à se livrer à des sévices sexuels ou à des actes de cannibalisme sur les cadavres de leurs ennemis morts au combat.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.

 

Quatrième jour:

« Un peu partout ce sont des camps de déplacés internes en attente de la manne des Organisations non gouvernementales (ONG) alors que tout le pays est un ensemble de régions fertiles où des populations laborieuses ne devraient avoir aucun problème de nutrition. »

Nous Te prions:

Pour tous ceux qui ont dû abandonner leur famille, maison, terre et biens. Pour tous ceux qui ont faim, pour les déplacés et pour tous ceux qui n’ont plus de toit en cette froide saison des pluies.

 Mgr François-Xavier Maroy nous met en garde: «Ils ont semé l’insécurité dans nos villages. On ne peut plus cultiver, on ne peut plus élever, on ne peut plus travailler. Les gens fuient nos villages pour s’entasser à Bukavu, une ville  qui est devenue sale  à cause de la famine qu’on trouve partout. La famine nous fait souffrir et elle a déjà fait beaucoup de victimes. Celui qui vous empêche de cultiver, qui vous empêche de planter et vous empêche de récolter; il veut vous tuer par la famine».

La RDC est très riche en ressources naturelles, mais la population civile n’en profite pas. Parallèlement, l’agriculture a le plus fort potentiel pour favoriser la réduction de la pauvreté. Le potentiel d’accroissement dans ce secteur est important, particulièrement si l’on rénove les milliers de fermes qui sont abandonnées.

En milieu urbain, la situation est tout aussi infernale: vols à mains armées, enlèvements, assassinats, crapuleux, jet de grenades…

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.

Cinquième jour:

 

« Dans le domaine de la santé, en plus des nombreuses épidémies et maladies principalement causées par le manque d’hygiène, le VIH/SIDA et le paludisme font d’énormes ravages surtout dans les camps des déplacés qui manquent de tout. La mortalité infantile est très élevée, les personnes âgées meurent dans un état d’abandon total. »

Nous Te prions:

Pour les malades, les handicapés, les mourants qui sont les  victimes impuissantes de la guerre et de la violence. Que Dieu leur donne consolation et espérance.

 La République Démocratique du Congo en général, et particulièrement l’Est du pays, est sévèrement touchée par des guerres qui ont des conséquences dévastatrices pour la  population, notamment dans le domaine de la santé. Ces années de guerres ont fragilisé le système de santé du pays. Les déplacés vivent souvent dans des conditions d’hygiène déplorables.

Dans un contexte dominé par les conflits, les enfants sont les premières victimes. L’accès aux soins de santé en RDC est très faible et la mortalité infantile et maternelle est l’une des plus élevées du monde.

Des enfants malnutris qui n’ont que la peau sur les os donnent l’image désolante de squelettes vivants. Ces petits enfants fragiles, gros ventres, bras et omoplates décharnés, semblent trembler dans des peaux trop grandes pour eux.

Le paludisme, les infections respiratoires et les diarrhées aiguës sont les causes principales de mortalité infantile.

La problématique du VIH/SIDA a été aggravée par plusieurs facteurs de risque dont la promiscuité, les violences sexuelles, l’exploitation sexuelle comme source de revenus et les groupes armés.

D’autres maladies à potentiel épidémiologique comme la peste et la fièvre hémorragique Ebola constituent des menaces sérieuses. Par ailleurs, les maladies non transmissibles sont également en croissance: c’est le cas du diabète, de l’hypertension artérielle systémique, des cancers ou des maladies négligées telle que la drépanocytose.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.

 

Sixième jour:

« Le viol et le harcèlement sexuels sont devenus un sport de divertissement et une arme de guerre. « 

Nous te prions:

Pour toutes les femmes brisées, privées de leur dignité et de leur honneur. Tu les a créées piliers de la société, « sentinelles de l’invisible » et leur a donné le don de transmettre le cadeau de la vie. Elles sont aujourd’hui humiliées, asservies et anéanties.

 Les jeunes, les militaires, les policiers, les miliciens violent les femmes, les jeunes filles, même les enfants. Un phénomène effrayant en raison de l’impunité totale qui règne et de la corruption généralisée en dépit de la loi de juillet 2006 pour lutter contre les violences sexuelles.

La plupart des jeunes filles enlevées dans les camps sont obligées de devenir les ‘épouses’ des commandants militaires, ce qui les relègue à un rôle d’esclaves sexuelles. Pour ajouter à leur détresse, elles savent qu’elles seront stigmatisées quand elles reviendront dans leurs communautés parce qu’elles auront été violées ou auront eu des enfants avec des membres d’un groupe rival.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.

Septième jour:

« De plus en plus de menaces pèsent sur la vie et sur la famille. »

Nous Te prions:

Pour la famille, cellule de base de la société et pivot de l’avenir du pays. Pour que les familles vivent unies et en harmonie, pour que les parents se respectent mutuellement,  pour que le  droit à la vie de l’enfant à naître soit respecté.

Mgr François-Xavier Maroy, au cours de son homélie du 29 octobre 2012 :: «Pourquoi ont-ils pris les armes pour tuer leurs frères? Il faut être fou pour obéir à celui qui vous demande de tirer sur votre père, sur votre mère, sur votre tante. Si vous êtes intelligent, vous répondriez à celui qui vous le demande que l’arme ne donne pas le bonheur et vous vous séparerez en paix. Si vous acceptez de prendre le fusil et de tuer vos frères et sœurs, c’est  que vous n’êtes pas unis. Ne nous trompons pas, montrons-leur que nous voulons construire l’unité pour que notre nation devienne une famille. Laissons tout ce qui détruit la vie de la personne humaine. Mettons-nous  ensemble et cherchons ce qui peut aider à vivre et à travailler ensemble dans la paix». Mais cet objectif ne sera pas atteint si les mamans continuent d’être menacées. «Pour quelle raison ces gens menacent les  mamans? La maman est celle qui met au monde. Son ventre est comme celui de la Vierge Marie, comme celui d’Elisabeth, qui met au monde celui qui annonce la sainteté au monde. S’ils lui font toutes ces violences, ce n’est pas seulement pour l’empêcher de continuer à donner naissance, mais c’est pour la tuer et pour qu’il n’y ait plus de descendance». Mais même dans le pire des scénarios, «nous serons toujours là, nous continuerons à mettre au monde des enfants et construire notre nation».

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.


Huitième jour:

« Devant cette situation dramatique, l’Etat et les pouvoirs publics étant absents, seule l’Eglise et quelques groupes confessionnels s’efforcent d’alléger cette avalanche de maux. »

Nous Te prions:

Pour l’Église, les évêques, les prêtres, les religieux, les religieuses et les laïcs engagés : que Dieu leur donne force et courage dans leur engagement pour la vérité, la paix et la réconciliation du pays.

 Cet ensemble d’événements dramatiques donne à penser que l’État n’existe guère ou en tout cas ne remplit pas comme il faut sa mission régalienne de protéger tous les citoyens, sans discrimination en leur assurant  sécurité, paix et  prospérité légitimes.

Le pays continue à fonctionner en partie comme une espèce de réserve, un no man’s land, une jungle où des contrées entières sont abandonnées à la merci de groupes d’intérêts, au détriment des populations qui n’ont déjà que trop souffert de la carence de l’État, ou tout au moins de sa faiblesse manifeste.

l’Épiscopat congolais a lancé des messages très forts aux chrétiens et aux hommes de bonne volonté, dénonçant les causes principales de l’absence de paix et invitant au respect des droits de l’homme.

Telle est la situation qui prévaut en RDC et qui conduit l’Église à s’engager de manière prophétique au service du bien commun, de la réconciliation, de la justice et de la paix selon l’Évangile et la doctrine sociale.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.


Neuvième jour:

« Depuis des années, c’est un défilé ininterrompu de rencontres, de conférences, de colloques, de sommets lors desquels des cerveaux s’attellent en vain à déloger les diables qui ont élu domicile dans la RD Congo et qui l’ont transformé en «un cimetière de vivotants». L’odeur de la mort y est constamment présente. »

 Nous te prions:

Pour que les hommes politiques du pays et du monde entier se décident à rechercher la paix et le bien du pays, qu’ils cessent de ne penser qu’à leurs propres intérêts et enrichissement. Pour que les rares personnes qui élèvent leur voix contre la corruption et l’injustice ne se lassent pas malgré les menaces et l’indifférence.

La MONUSCO est implantée depuis de très nombreuses années à Goma et plus largement à l’Est du pays. Sa présence inefficace (la protection des personnes en danger ne fait pas partie de son mandat) est profondément remise en question par les populations locales. Selon elles, il n’est pas dans l’intérêt de la Monusco (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC) et des autres organisations que la guerre cesse. Un retour au calme signifierait la fin des missions.

Le conflit en RDC est le plus meurtrier depuis la Seconde guerre mondiale. Il faut mettre fin à ce silence assourdissant de la communauté internationale et rappeler aux dirigeants du monde que des millions de vies ont déjà été volées.

Prière:

Seigneur, Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
Dans ton amour, tu nous as confié cette terre du Congo.
Nous te prions pour la paix dans notre pays
Et pour que cesse la guerre.

Vois nos larmes versées pour des millions des morts !
Vois nos cœurs blessés pour tant de familles dévastées et détruites !
Vois, en particulier, les souffrances de nos frères et sœurs qui sont à l’Est du pays, victimes de cette guerre ignoble.

Ne permets pas que ce Congo, don béni, légué par nos aïeux, soit divisé !
Touche les cœurs de ceux qui sèment la mort et la désolation.
Illumine nos gouvernants afin qu’ils travaillent pour le maintien de l’unité du peuple congolais et l’intégrité de son territoire.

Fortifie et protège ceux qui sont accablés de souffrance !
Consolide la paix dans nos cœurs et entre nous !
Affermis la foi et la détermination du peuple congolais dans l’édification du peuple congolais dans l’édification d’un Congo pacifié, uni et prospère.

En union avec la Vierge Marie, Notre Dame de la paix,
Nous te supplions, au nom de Jésus-Christ,
Prince de la Paix, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles, des siècles.
AMEN.

Partager :
Cette entrée a été publiée dans Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.