Samedi 26 mai 2012 : La Palme de la Liberté sur le parvis de Notre-Dame de Paris

Le samedi 26 mai 2012, journée de La Palme de la liberté, une véritable oasis occupera le cœur de Paris, sur le Parvis de Notre-Dame afin de rappeler l’urgence du respect de la liberté religieuse pour la paix dans le monde. Plus d’une cinquantaine de palmiers surgiront au milieu du sable. Cette oasis évoquera la fragile liberté religieuse et accueillera sous son ombre un parcours exposition évoquant tous les hommes récemment persécutés et même tués à cause de leur foi qu’elle soit protestante, catholique, juive, bouddhiste, musulmane, orthodoxe.

De grands témoins de la liberté religieuse inaugureront cette oasis : Paul Bhatti, responsable des minorités religieuses du Pakistan (frère de Shahbaz Bhatti, assassiné le 2 mars 2011 à cause de ses convictions religieuses), le Cardinal Joseph Zen, évêque émérite de Hong-Kong (favorable à la démocratie et l’un des principaux opposants au régime communiste chinois), Mgr Kyrillos William, évêque d’Assiout en Egypte et tout nouveau vicaire patriarcal des coptes-catholiques (observateur critique des évolutions politiques actuelles laissant en Egypte peu de place à la paix inter-religieuse) et Mgr Louis Sako, archevêque de Kirkouk en Irak (ville meurtrie par de multiples attentats à dimension ethnique et religieuse). Un pays sera invité d’honneur : le Bahreïn. Très attaché au principe de liberté religieuse dans une région qui y est moins encline, son Altesse Royale, la Princesse Sabeeka bint Ibrahim Al Khalifa (épouse de S.M. le Roi de Bahreïn, Présidente du Conseil Suprême pour la Femme), présentera les importantes actions menées dans son pays en faveur du dialogue entre les religions, les cultures et les civilisations.

Des représentants des différentes communautés religieuses présentes en France seront là et signeront un appel à la liberté religieuse. Plus de 60 000 personnes sont attendues tout au long de la journée.

Inauguration à 11h.
Activités de 11h à 20h.

Partager :
Cette entrée a été publiée dans Actualité. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.