Venezuela : un prêtre tué dans l’Etat de Bolivar

Un prêtre catholique, Esteban Woods, 68 ans, originaire des Etats Unis, a été tué au Venezuela, dans la nuit du 27 au 28 avril, à Puerto Ordaz (l’État oriental de Bolivar), où il était curé depuis 2004, rapporte l’agence missionnaire italienne Misna.

La presse vénézuélienne, dont le quotidien El Nacional, indique que selon les premières informations communiquées par les enquêteurs, le corps du père Woods a été retrouvé gisant par terre à son domicile près de l’église de la Sainte Famille, sa paroisse. Il avait déjà été victime d’agressions et différents vols avaient été commis dans la paroisse. Deux magistrats ont été chargés de l’enquête.

Le curé était originaire de Vancouver (Etat de Washington), mais au Venezuela depuis vingt ans environ. il a d’abord été  vicaire des paroisses de Santa Cruz et de La Ascensión à Caracas et aumônier de l’Institut Pédagogique.

Il avait également été directeur de la pastorale de la famille du diocèse de San Fernando, dans l’État d’Apure, près de la frontière de la Colombie.

Radio Vatican souligne que « Don Esteban » était aimé de tous et dévoué aux plus pauvres.

Il a été tué de deux coups précis à l’arme blanche et sa bouche a été recouverte d’un adhésif, comme pour signifier qu’il ne pourrait plus défendre les droits des plus pauvres.

 

Source zenit/fides

Partager :
Cette entrée a été publiée dans Actualité. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.