Été 2017 : jeunes sur le terrain avec AED Mission

RVB_AEDmission_logoMareil-Marly, le 20 janvier 2017
L’AED enverra pendant 3 semaines, entre le 15 juillet et le 15 août 2017, des équipes de jeunes volontaires français (18/30 ans) dans 6 pays au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et en Europe, au service de l’Église souffrante locale.

 

En quoi consiste le projet AED Mission ?
AED MISSION
En réponse à l’appel du Pape François aux JMJ, qui invite à « échanger son canapé contre une paire de chaussures ! », ressentant la volonté de jeunes Français de s’engager plus concrètement au service de l’Église souffrante, forte d’une expérience de 70 ans, avec 95 millions € envoyés en 2016 pour soutenir 5.288 projets dans 148 pays,  l’AED crée en 2017 AED Mission. Il s’agit d’un nouveau projet d’envoi en mission de jeunes sur le terrain, afin de leur donner la possibilité d’aller à la rencontre de l’Église dans plusieurs pays et de découvrir des réalités méconnues. Ce sera aussi l’occasion pour les volontaires de découvrir le pays visité.

Où et quand se tiendra AED Mission ?
Pour 2017, six pays ont été retenus au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et en Europe : Égypte, Éthiopie, Inde, Israël/Palestine, Liban, Moldavie. Les missions dureront trois semaines entre le 15/16 juillet et le 5/6 août, les dates sont actuellement en cours de précision avec nos contacts locaux. Cas particulier : la mission en Israël se tiendra du 10 juillet au 20 juillet à Ramallah en Palestine, puis du 21 au 30 juillet à Abou Gosh en Israël.

Y a-t-il une limite d’âge ?
Le projet AED Mission est ouvert à tous les jeunes entre 18 et 35 ans, qui souhaitent s’engager trois semaines l’été prochain, en participant à des missions enrichissantes et variées sur le terrain, aux côtés de l’Église souffrante. Une attestation sera délivrée à l’issue de la mission, pour valider l’expérience humanitaire à nos côtés. Chaque jeune aura la possibilité de postuler pour être chef de groupe (5 à 6 seront désignés), une opportunité unique pour expérimenter la gestion d’un collectif. Chaque volontaire pourra aussi être considéré comme un chargé de communication en mission pour la cause des chrétiens en détresse via l’AED.

Comment est organisé le financement de la mission ?
L’AED participera environ au tiers de la totalité des frais de la mission
(transport+frais sur place). Afin de s’assurer d’un engagement sérieux dans la mission, et par respect pour nos partenaires locaux, le billet d’avion reste dans un premier temps à la charge de chaque volontaire. Le coût total de chaque mission est actuellement estimé à environ 400€ pour la mission en Moldavie, et environ 800/900 € pour les autres pays. Pour financer les frais de mission, chaque volontaire pourra proposer à son entourage de participer. Ainsi, les proches pourront faire des dons défiscalisés à 66% : par exemple, un don de 100 € pour financer la mission ne leur coûtera que 34 € après réduction d’impôts.

Quelles sont les missions proposées sur le terrain ?
L’AED précise actuellement avec ses contacts locaux le contenu des missions. Elles seront variées selon le pays choisi. Actuellement, voici quelques exemples des missions proposées par nos contacts locaux :

  • ETHIOPIE DECEMBRE 2016Éthiopie : missions à Addis Abbeba et à Gublak, une nouvelle paroisse dans une région reculée. Aider dans les centres sociaux de Mère Teresa. Donner des cours d’anglais ou de maths. Peinture/réparations dans les centres sociaux, les écoles, avec des jeunes locaux. Rencontres avec les jeunes de différentes paroisses, visites de lieux…
  • Inde : diverses missions à Mohana, en Odisha, une région où ont eu lieu des massacres anti-chrétiens en 2008. Pour les missions en extérieur, visiter des villages et des paroisses, rencontrer les familles et les jeunes, activités sanitaires et nettoyage des lieux publics.
    inde décembrePour les missions en intérieur : enseigner maths, sciences, dessin, etc., dans une école de langue anglaise à Mohana, aider à la construction de l’édifice de l’auberge (plomberie, peinture, électrification, des compétences précieuses pour eux). Assister aux célébrations liturgiques paroissiales et participer avec le chœur local. Compétences spécifiques bienvenues : les jeunes pourront être force de proposition sur leur mission.
  • Palestine/Israël : la première dizaine de jours, en Palestine, animer un camp pour permettre aux enfants de l’école de Ramallah (chrétiens et musulmans) d’apprendre et de pratiquer le français via des jeux/activités ludiques. ACN-20151027-31067_523d2Il faudra trouver un thème pour le camp et organiser les activités en amont (une journée de formation se tiendra le 7 juillet, et il y aura une proposition d’hébergement à Paris jusqu’à la date du départ en avion le 9 juillet). La deuxième partie de la mission se tiendra dans une congrégation en Israël, à Abou Gosh, afin d’aider la communauté dans différentes tâches (en cours de précision) : travaux de jardin ou de bricolage, aide à l’accueil du magasin, etc. Possibilité de rencontre avec des chrétiens hébréophones et visite du camp de réfugiés Aïda.
  • Liban : possibilités suivantes -> à Ghalboun près de Byblos, sublime village sur les hauteurs, animation d’un camp de jeunes, aide à la construction d’une hôtellerie pour une paroisse, travaux agricoles éventuels (miel, vignoble), etc. LibanA Beyrouth, aide aux réfugiés irakiens, et dans la paroisse Saint-Joseph d’Haret Sader, animation d’une école d’été : soutien scolaire en matinée pour des élèves du quartier (niveau école et premières années collège) en français, et activités ludiques ; dans l’après-midi, visites à des familles (dont certaines sont réfugiées de Syrie) ; messe à 18h à l’église (rite maronite) avec animations de chants en français.
  • Égypte : au Caire, aide aux programmes des paroisses auprès des plus pauvres, auprès des personnes handicapées, dans les crèches et avec les enfants, etc. Egypte-groupe d'enfantsVisites des plus beaux sites archéologiques prévues dans le séjour.
  • Moldavie : une mission bon marché est en cours de préparation : du 20 au 30 juillet dans la paroisse de Balti, avec le père Jatek, puis à Ungheni du 31 juillet au 10 août. Nos contacts locaux sont très accueillants. Tâches à accomplir (en cours d’élaboration) : cours de français, encadrement de jeunes, chantiers manuels éventuels dans les paroisses.
    En savoir plus sur la Moldavie

Avril : phase de sélection des candidatures
Mise à jour au 25 avril
: La phase de réception des candidatures est à présent terminée. Nous sélectionnons les candidats pour former les équipes le plus rapidement possible. Une journée de présentation et de rencontre se tiendra à Paris le 7 juillet, pour que les équipes se rencontrent. Un groupe facebook sera créé bientôt pour chaque équipe, afin que les membres puissent échanger en toute convivialité.

Pour toute information : mission@aed-france.org

« Jésus n’est pas le Seigneur du confort. Pour suivre Jésus, il faut avoir une dose de courage, il faut se décider à échanger son canapé contre une paire de chaussures sur des routes qui peuvent ouvrir de nouveaux horizons. »
Pape François, juillet 2016 (JMJ de Cravovie)

AED MISSION : AGIR SUR LE TERRAIN !
AED MISSION