Inde : profanations répétées d’une église à Hyderabad

Le curé déplore « l’inaction et la négligence » de la police

Lors de profanations répétées, l’église catholique syro-malankare Sainte Marie Mère de Dieu, située à Hyderabad, a subi des actes de vandalisme. Le dernier d’entre eux a été perpétré fin août, lorsque le maître-autel, des bibles, des missels et livres de cantiques, des crucifix et des vêtements liturgiques ont été incendiés.
Le père John Felix, curé de la paroisse, a exprimé dans une lettre ouverte aux autorités de l’état fédéral d’Andhra Pradesh que cet incident n’a pu se produire « qu’en raison de l’inaction et de la négligence de la police et des autres autorités ».

Dans cette lettre, dont l’AED a eu copie, le prêtre déplore que la police ait arrêté sans résultat des procédures relatives à des attaques ayant eu lieu en 2004 et 2008. En juillet 2004, des paroissiens, dont un prêtre, qui travaillaient sur un chantier où devait être édifiée une église, auraient été violemment attaqués, injuriés et menacés de mort par une foule furieuse d’environ 100 personnes. En juillet 2008, les portes de l’église achevée en 2006 auraient été verrouillées depuis l’extérieur pendant un office religieux, alors qu’environ 250 croyants, dont des nourrissons, des malades et des personnes âgées, se trouvaient à l’intérieur.

« Afin d’éviter de nouvelles confrontations, nous suivons l’enseignement de notre Seigneur Jésus-Christ, c’est-à-dire que nous avons exercé le pardon et l’amour des ennemis », a souligné le curé. Il a toutefois invité les autorités à reprendre les procédures laissées en suspend et à punir le dernier incident en date.

Interrogé par l’AED, Mgr Jacob Mar Barnabas, l’évêque responsable du diocèse, a déclaré que l’église était actuellement placée sous protection policière. Il invite les catholiques du monde entier à prier pour ses fidèles.

L’église catholique syro-malankare en Inde compte environ 430 000 croyants.

Partager :
Cette entrée a été publiée dans Actualité, Homepage, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.