200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Nos actions

UKRAINE :
quête spéciale pour les victimes de la guerre

Le pape François a demandé que soit organisée dimanche 24 avril 2016, dans toutes les paroisses d’Europe, une collecte en faveur des nombreuses victimes de la guerre en Ukraine (vidéo en bas de page).

[button-red text= »Participer à la quête pour l’Ukraine » title= »Participer à la quête pour l’Ukraine » url= »https://don.aed-france.org/quete-ukraine »]

Support for the refugees from the war zone to Luhansk and Donetsk for the Diocese of Kharkiv-Zaporizhzhya / Eastern Ukraine« Cette collecte spéciale peut contribuer à surmonter la crise du pays » : c’est l’espoir que nous a exprimé Mgr Jan Sobilo, évêque auxiliaire de Kharkiv-Zaporijia en Ukraine orientale. Il prie pour que « les fruits de cette quête ne soient pas seulement destinés à soulager les souffrances matérielles, mais aussi à guérir les plaies spirituelles que les gens se sont infligées les uns aux autres, et à accélérer le processus de pardon et de réconciliation ».


Mgr Sobilo et le Pape L’annonce de l’organisation d’une collecte a été accueillie avec grande joie. « Quand les gens ont appris que le Pape organisait de l’aide, cela leur a donné espoir. L’Église catholique ne considère que la souffrance endurée par une personne, sans lui demander à quelle confession elle appartient ou n’appartient pas ou si elle a des opinions politiques. En aidant toutes les parties, l’Église catholique peut apporter une contribution à la réconciliation ».

Cette quête est pour Mgr Sobilo un bon exemple d’unité et de solidarité. « Je dis aux gens : regardez, il y a des personnes qui vivent très loin d’ici et qui sont prêtes à partager avec vous alors qu’elles ne vous ont jamais vus. C’est une aide pour nous de la part de toutes les personnes de bonne volonté en Europe ». La mission de l’Église catholique est bien d’unir tous les peuples, qu’ils soient chrétiens ou pas, en un amour fraternel ».

Support for the refugees from the war zone to Luhansk and Donetsk for the Diocese of Kharkiv-Zaporizhzhya / Eastern UkrainePour lui, la pauvreté d’innombrables personnes en Ukraine est « choquante », non seulement parmi les réfugiés et déplacés, mais aussi parmi la population dans son ensemble. C’est dans les régions rurales que la détresse est la plus criante. Il est plus facile d’obtenir de l’aide dans les grandes agglomérations, les habitants des villages n’ayant souvent pas accès aux soins médicaux ou aux produits de première nécessité. Les plus touchés sont alors les enfants et les personnes âgées. Et la situation des personnes dépendantes de soins médicaux à long terme est particulièrement difficile.

Aide humanitaire aux enfants et aux familles pauvres en situation difficile due à l’occupation de la Crimée en 2016 « Nous avons besoin de toute urgence de médicaments et de nourriture, car le gouvernement est tout simplement incapable d’apporter une aide quelconque, l’argent disponible allant entièrement à l’armée ».

Pour répondre à cette invitation, l’AED fait appel à la générosité de ses donateurs pour l’Ukraine.

[button-red text= »Participer à la quête pour l’Ukraine » title= »Participer à la quête pour l’Ukraine » url= »https://don.aed-france.org/quete-ukraine »]


ukraineenfant« Après 70 ans d’athéisme
, il ne restait presque rien de l’Église gréco-catholique en Ukraine en 1991. L’AED a depuis 25 ans financé en grande partie la résurrection de cette Église. En 2015, nous avons envoyé 6,5 millions € d’aide. »
Marc Fromager, directeur de l’AED