200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Nos actions

URGENCE ÉGYPTE :
aide à des familles coptes, victimes d'attaques

« Nous avons toujours peur de ce qui va se passer par la suite. Les Frères musulmans et d’autres extrémistes ont menacé d’attaquer des églises et des maisons chrétiennes. Nous ne savons donc jamais où ils frapperont la prochaine fois. » Père Rafik Greiche

« Il y a toujours eu des attaques contre les chrétiens en Égypte, mais pendant des années, les médias du monde occidental n’en ont jamais parlé » Regina Lynch, responsable projets de l’AED

« Malheureusement nous parviennent des nouvelles douloureuses d’Égypte. Je désire assurer ma prière pour toutes les victimes et leurs familles, pour les blessés et toutes les personnes qui souffrent. Prions ensemble pour la paix, pour le dialogue et la réconciliation sur cette chère terre et dans le monde entier. Marie, Reine de la paix, prie pour nous ! »  Pape François

« Avec confiance je vous présente cette demande d’aide d’urgence, en faveur des familles sinistrées par les les événements récents (…) Nous vous serions très reconnaissants, pour l’aide que vous pourriez nous apporter, pour soulager ces familles affligées, qui ont perdu leur ressource de subsistance, ainsi que leur toit pour beaucoup d’entre elles. D’avance, nous vous disons notre sincère reconnaissance. » Mgr Sedrak, patriarche d’Alexandrie des Coptes Catholiques

1. Aide d’urgence à des familles coptes
2. Vidéos sur les chrétiens d’Égypte
3. Témoignage de soeur Amal, religieuse égyptienne

 

Aide d’urgence à des familles coptes

À quoi pense un commerçant quand sa maison, son magasin et son existence partent en fumée ? Que ressent un père de famille qui sait qu’il ne peut plus nourrir sa famille ? C’est précisément ce qui est arrivé à Georges (ndlr : prénom modifié), chrétien copte victime des violents conflits qui ont lieu en Égypte.

Les règles de base de la coexistence pacifique semblent ne plus exister dans les rues du Caire. Les Frères Musulmans ne cessent de manifester violemment depuis le renversement et l’incarcération de l’ex-Président Morsi. Des magasins et des immeubles sont incendiés, l’existence de nombreux égyptiens est brisée. « Dans notre diocèse, beaucoup de pères de famille ont perdu leur emploi et retiré leurs enfants de l’école pour des raisons économiques », explique Mgr Ibrahim Isaak Sedrak, Patriarche de l’Église catholique copte. Il nous demande d’aider les quatre familles concernées, dont celle de Georges.

Il y a encore peu de temps, ce père de famille de 40 ans et fervent chrétien tenait encore une librairie : il nourrissait sa femme et ses trois enfants. Puis la « révolution arabe » a éclaté, il y a eu les premières agressions, le magasin a été incendié. Le coup a été rude, mais Georges s’est rapidement relevé : grâce à un prêt, il a pu reconstruire son magasin. Les enfants grandissaient malgré la difficulté de la situation. Georges respirait. Jusqu’à la répétition de ce cauchemar, le 14 août 2013 : l’existence de ce travailleur indépendant a été anéantie d’un coup…

Les coptes ont souvent une croix tatouée sur la main, signe de leur foi durable

Pour la seconde fois, Georges a tout perdu. Cette fois-ci, il ne pouvait plus prendre aucun crédit. Car il a des dettes. « Je n’ai pas de travail, je n’ai pas de magasin. J’ai dû le liquider pour payer mes dettes. Je suis retourné chez mes parents pour réduire les frais de subsistance de ma famille. Mes parents nous donnent à manger. La nouvelle année scolaire commence, mais je ne sais pas comment je vais payer les frais de scolarité de tous mes enfants. Et comme j’ai des dettes, personne ne me donne de travail », explique-t-il, désespérée.

Avec le soutien de l’AED, Georges pourrait payer ses dettes et reconstruire son existence. « Je prie Dieu qu’il aide ma famille et nous donne la possibilité de vivre ici en Egypte », dit-il en conclusion, en nous demandant de prier pour lui et sa famille.


Avec vos dons, l’AED pourra aider Georges, ainsi que d’autres familles frappées de façon particulièrement grave. L’argent récolté servira avant tout à financer la scolarisation des enfants. En cas de dépassement, les fonds seront reversés à d’autres familles coptes dans le besoin. Merci de tout coeur pour votre prière et pour votre aide ! 

Vidéos sur les chrétiens d’Égypte :

Les copte face au fondamentalisme (2’42)


Extraits :
« Les chrétiens qui ont quitté l’Égypte, depuis la chute de Moubarak, se comptent par centaine de milliers… »
« Les salafistes, pensent qu’en Égypte ne devrait exister que l’islam : tout les chrétiens doivent partir ! » Mgr Kyrillos William, évêque d’Assiout

Les chrétiens d’Égypte (4’58)




Témoignage de soeur Amal

« Vous pouvez nous aider en disant la vérité sur ce que vivent les chrétiens d’Egypte »

Égyptienne, soeur Amal vit dans le sud de la France et partage avec l’AED ses inquiétudes concernant les chrétiens dans son pays. 

Comment évoquer aujourd’hui la situation en Egypte ?
Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les chrétiens sont persécutés depuis très longtemps en Egypte. Nous n’en entendions pas parler parce la persécution a été voilée. C’est une persécution de chaque jour à travers le travail et tous les autres aspects de la vie quotidienne. Maintenant qu’il y a les réseaux sociaux, la parole est plus libre et l’on peut voir les difficultés des chrétiens à vivre dans leur pays, dont en Haute Egypte, où je viens d’apprendre l’enlèvement de la cousine de l’une de nos sœurs, les nombreux viols de jeunes filles chrétiennes, et la demande de rançons à des familles qui sont pauvres et qui vendent tout  pour sauver leurs filles et souvent c’est trop difficile.
L’Égypte a beaucoup changé depuis qu’il y a les intégristes, nous avions toujours vécu dans l’harmonie avec les musulmans modérés, mais aujourd’hui il y a une grande peur chez les chrétiens : beaucoup sont donc partis à l’étranger…

Avez-vous régulièrement des nouvelles de vos communautés ?
J’ai des nouvelles de nos communautés religieuses, nous sommes extrêmement inquiets pour la maison du Caire, parce qu’elle n’est pas loin du Palais Présidentiel où il y a une centaine de personnes âgées et pas mal des salariés qui logent chez nous, la plupart viennent de la Haute Egypte. La maison d’Alexandrie est dans un quartier populaire, nous avons soixante personnes âgées avec un petit dispensaire au service de tous. Nous recevons les personnes de toutes religions, et nos maisons continueront  à fonctionner grâce aux donateurs qui deviennent de moins en moins nombreux à cause de la situation  depuis la révolution de 2011.

Que pouvons-nous faire pour aider les chrétiens d’Égypte ?
Vous pouvez nous aider en disant la vérité sur ce que vivent les chrétiens d’Egypte contrairement aux médias européens. Et nos communautés ont besoin de soutien par des bénévoles et par des aides financières pour continuer à vivre la mission d’accueil et de compassion auprès des pauvres.

En cas de dépassement, les fonds seront reversés à d’autres familles coptes dans le besoin, suite aux récentes attaques. Merci !

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies