200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Asia Bibi: peine de mort confirmée, la réaction de l'AED

Publié le 16 octobre 2014

Ce matin, 16 octobre, la Haute Cour de Lahore au Pakistan a rejeté l’appel de la chrétienne Asia Bibi, condamnée en 2010 à la peine de mort pour blasphème. Réaction de M. Fromager, directeur de l’AED France.

« Depuis 5 ans, nous avons essayé d’aider Asia Bibi, nous avons pensé à elle, prié pour elle. Nous avons collecté plus de 11.000 signatures pour demander sa libération que nous avons apportées au Quai d’Orsay, nous avons soutenu la Commission Justice et Paix de la Conférence des Evêques au Pakistan qui s’occupait concrètement d’elle. Dans un second temps, nous avons cessé d’en parler car elle était devenue une « icône » et que la meilleure manière de l’aider à ce stade était de la faire oublier mais au final, sa condamnation à mort est confirmée.

Les imams qui portaient plainte contre elle ont promis de distribuer des sucreries aux musulmans car selon eux, c’est une grande victoire de l’islam. On a parfois un peu de mal à comprendre. D’un autre côté, nous souhaitons rappeler le témoignage de Salman Taseer. Gouverneur musulman du Pendjab, il avait publiquement défendu Asia Bibi et avait été assassiné pour cela. Conformément aux Béatitudes, le Royaume des Cieux est à lui  car il a été persécuté pour la justice, une justice qui, nous le voyons, a encore du chemin à faire dans ce pays ».

Asia Bibi, mère de cinq enfants, avait été condamnée à mort en novembre 2010 en vertu d’une loi controversée sur le blasphème, après avoir été accusée d’avoir insulté le prophète Mahomet par des femmes musulmanes de son village. Un de ses avocats a annoncé ce matin qu’en accord avec le mari d’Asia, il introduirait un recours devant la Cour suprême, le troisième et dernier niveau de la justice au Pakistan.

Archives