200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Brésil : « Que cette élection ne soit pas marquée par la haine »

Publié le 29 octobre 2018

Le Cardinal archevêque de São Paulo, Mgr Odilo Scherer, a averti dans un message, du haut degré de responsabilité qu’implique cette élection.

« Le vote ne doit jamais être empreint de haine, de colère ou d’irresponsabilité à l’égard du bien commun. Voter est une question de conscience et le moment est venu pour chacun de faire personnellement quelque chose pour que le Brésil soit meilleur après les élections. En définitive, c’est ce qui compte », écrit le cardinal.

Les paroles du prélat sont particulièrement pertinentes compte tenu du fait que le Brésil est l’un des pays qui compte le plus grand nombre de catholiques au monde (172 millions), mais aussi l’un des plus violents, avec plus de 60.000 homicides par an, ce qui représente environ 12,5% de tous les homicides de la planète.

Les élections, qui ont vu la victoire de Jair Bolsonaro, ont créé une barrière de discorde qui divise la population, dressant les membres d’une même famille, les amis et même les États les uns contre les autres. C’est une période d’incertitude et de peur. La Conférence épiscopale du Brésil a également prévenu les catholiques de l’importance de cet acte de voter. Déjà en avril, elle avait diffusé « engagement et espérance », un texte contenant une réflexion sur les élections de 2018.

Dans ce document, les évêques exhortent « la population brésilienne à faire de ce moment difficile une occasion de grandir, en abandonnant les chemins de l’intolérance, du découragement et du désenchantement ». C’est ainsi que les prélats encouragent « les communautés ecclésiales à assumer, à la lumière de l’Évangile, la dimension politique de la foi, au service du Royaume de Dieu ». Dans leur message, les évêques brésiliens rappellent que l’espérance doit toujours être présente, malgré les difficultés du quotidien. « Sans cesser d’avoir les pieds dans la dure réalité, nous sommes mus par l’espérance qui nous pousse à surmonter tout ce qui afflige le peuple ».

Archives