200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Cadeaux de Noël au Venezuela

Offrir une messe pour soutenir le Venezuela

La crise que traverse en ce moment le Venezuela est la plus drastique et la plus longue de son histoire. Le manque de denrées alimentaires, de médicaments, d’eau et d’électricité a contraint les classes moyennes et supérieures à l’exil. C’est l’une des plus importantes migrations de masse du monde actuel !

Dans ce chaos tant politique qu’économique, l’Église est l’unique institution stable de la société vénézuélienne. « L’Église restera auprès de son peuple. Notre devoir est d’accompagner ceux qui souffrent : les personnes âgées, les enfants, les malades, les affamés, les pauvres. Ici au Venezuela l’Église est la seule institution qui demeure crédible. C’est pourquoi nous devons apporter notre soutien aux prêtres dans leur soutien pastoral » rappelle Mgr Raul Biord Castillo, évêque de La Guaira

Confrontée à cette situation humanitaire dramatique, l’Église veut avant tout garder vivante la flamme de la Foi, et  maintenir l’Espérance des plus désemparés. Elle accueille et soulage tant spirituellement que matériellement.

 « Je suis ici pour consoler et encourager la population qui souffre. Je ne peux me résoudre à abandonner les plus vulnérables à leur détresse morale et physique. La famine est le quotidien des familles de mon village, Deux à trois fois par semaine, des paroissiens frappent à ma porte pour me demander à manger » rapporte le Père Angel Colmenares du diocèse de La Guaira.

Les chrétiens au Venezuela sont dans le besoin. Une messe célébrée à vos intentions soutient non seulement les prêtres, mais toute la communauté. Avec votre offrande de messe, vous vous tenez aux côtés de l’Église au Venezuela.
Une offrande de messe est un don d’argent à un prêtre, en échange duquel il accepte de célébrer la messe pour une intention particulière du donateur. Dans de nombreux pays les plus pauvres et les plus antichrétiens, vos offrandes de messe sont, pour de nombreux prêtres, le seul moyen de survie. Au Venezuela, les gens luttent pour survivre quotidiennement. Le manque de nourriture, de médicaments et de services essentiels est aggravé par la violence et la pauvreté. « La contribution de notre communauté n’est pas suffisante pour soutenir un prêtre. Souvent, lorsque nous recevons de la nourriture dans le panier d’offrandes, les gens nous demandent immédiatement de la leur donner. Comment pouvons-nous dire non ? Nous devons être détachés et leur donner. Pour le peuple, les prêtres qui sont restés sont un témoignage, en plus d’être une source de joie et d’espoir », explique le Père. Ángel Colmenares de Vale de la Pascua (voir la vidéo). Plus de 50 prêtres et leurs communautés à Caracas comptent sur notre soutien.

Avec un don de 25 € =   50 repas à 0,50 €.

Avec un don de 50 € =  100 repas à 0,50 €.

Avec un don de 100 € =  200 repas à 0,50 €.

Nous avons promis d’aider 52 projets pastoraux. Il nous reste 633 800 € à collecter. Merci !

NOTRE ACTION AU VENEZUELA

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies