200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Cadeaux de Noël en Ukraine

L’Église en Ukraine est confrontée à de nombreux défis: une sécularisation croissante après le réveil post-communiste, une crise économique en cours et des conflits armés dans l’est du pays. Les Ukrainiens ont besoin de soins pastoraux et ont cruellement besoin de prêtres. «Tout ce que l’Église possédait, bâtiments, propriétés, biens matériels, tout a été confisqué par l’État pendant le communisme. Sans aide extérieure, nous ne pourrions pas subvenir à nos besoins », a déclaré le père. Petro Zhuk, recteur d’un séminaire à Kiev. Après la chute du régime, des séminaires ont été reconstruits dans tout le pays. Les vocations sont florissantes et la communauté est impatiente d’entendre parler de la foi catholique et des valeurs chrétiennes. L’archevêque Sviatoslav Shevchuk a vécu le temps de la persécution et se réjouit que ses séminaristes soient aujourd’hui libres de suivre leur vocation. 69 séminaristes se préparent au sacerdoce à Kiev, ils ont besoin de soutien pour leur formation.

Exemple d’un projet en Ukraine : formation de 69 séminaristes au séminaire « Kyivska Tryokhsvyatytelska dukhovna seminariya », à Kniazhychi

Depuis la chute du communisme, l’AED a aidé aux constructions et reconstructions de tous les séminaires d’Ukraine. Sont ainsi soutenus, toujours à ce jour, les six séminaires gréco-catholiques et quatre grands séminaires catholiques du pays.

Avec 50€ par mois : nous pouvons aider un séminariste en Ukraine à devenir prêtre !

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies