200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Communiqué : Ils s’envolent dans 5 jours avec AED Mission !

Publié le 4 juillet 2018

Pour la 2e année consécutive, près de 60 volontaires seront envoyés par AED Mission cet été. Reçus par les partenaires locaux de l’AED, ils sont attendus dans 8 pays différents pour des missions précises, aussi bien physiques que pastorales.

Répartis en équipes de 7 à 10 personnes, les 59 jeunes sélectionnés par l’AED s’envoleront du 9 juillet au 8 août pour huit destinations différentes, choisies parmi les 150 pays soutenus par la fondation. Âgés de 18 à 35 ans, ils seront accueillis  par les Églises locales au Bénin, en Égypte, à Haïti, en Inde, en Israël, au Liban, en Russie et en Ukraine.

« Nous sommes très heureux de constater la volonté que beaucoup de jeunes ont aujourd’hui de s’engager pour les autres et de pouvoir leur offrir cette possibilité à travers AED Mission » déclare Marc Fromager, directeur de l’AED France.

 Un projet audacieux au service des chrétiens dans le monde

Les missions sur le terrain sont diverses : construire des salles de catéchisme au Bénin, participer à une formation pour les jeunes coptes en Égypte, rendre visite à des villageois dans les montagnes haïtiennes, donner des cours de soutien en Inde, animer un camp pour les enfants de migrants à Jérusalem, échanger avec des familles de réfugiés irakiens et syriens au Liban, prendre part aux travaux de différentes paroisses à Moscou ou aider à accueillir les pauvres en Ukraine.

Ayant accueilli les volontaires au Liban l’année dernière, Sœur Nada explique : « Ils ont été auprès des pauvres avec un dévouement qui nous a touchées. Eux-mêmes ont été bouleversés. […] On vous remercie énormément d’avoir partagé ce projet avec nous et d’avoir pu rencontrer ces jeunes pleins d’enthousiasme. »

Une mission ancrée dans la foi 

Outre la dimension de service, AED Mission a également pour objectif de rencontrer les chrétiens dans le monde. Sur place, les jeunes participent à la messe selon les rites locaux et certains organisent des pèlerinages avec les diocèses qui les accueillent.

Capucine, partie en Inde en 2017, témoigne : « Ce qui m’a le plus marquée, c’est la joie des enfants malgré leur pauvreté […]. J’ai aussi été profondément touchée par la foi brûlante des Indiens. Même en minorité et persécutés, ils sont fiers d’être catholiques. »

…Et qui se finance !

L’AED assure le financement des missions sur place, tandis que le billet d’avion reste à la charge des volontaires. Profitant de la défiscalisation à hauteur de 66 %, ils peuvent bénéficier de dons en ligne via l’AED.

Pour la mission 2018 au Bénin qui nécessite du matériel supplémentaire, AED Mission a lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme credoFunding.

Pour suivre les jeunes pendant leurs missions : www.aed-mission.org/

 

 

 

Archives