200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

INDE : 26 000 enfants prient le chapelet

Publié le 5 novembre 2019

Née au Venezuela en 2005, la campagne de l’AED « Un million d’enfants prient le rosaire », a atteint l’Inde ce 18 octobre 2019. 26 000 enfants ont prié en union avec leurs coreligionnaires du monde entier.

C’est en feuilletant des brochures que l’évêque indien Mgr Idukki John Nellikunnel a découvert la campagne « Un million d’enfants prient le rosaire ». « Il faut absolument que nous y participions! », conclut-il aussitôt…

« Dans notre éparchie syro-malabare, nous avons 80 établissements scolaires catholiques qui recensent tous presque un millier d’élèves. J’ai immédiatement rencontré les responsables et les organisateurs pour réaliser cette initiative chez nous – et cela en valait la peine : parmi les quelque 30 000 élèves, au total plus de 26 000 élèves âgés de 6 à 18 ans y ont participé avec enthousiasme », se réjouit l’évêque Mgr Nellikunnel, dont l’éparchie compte environ 785 000 habitants avec un tiers de fidèles catholiques.

Un formidable cadeau

« Les enfants et les adolescents ont prié le rosaire à l’heure convenue – chez nous, à cause du décalage horaire, c’était à 13 heures. », raconte l’évêque. « Pour beaucoup d’entre eux, ce fut un témoignage émouvant de leur foi. Beaucoup d’élèves ont eu l’impression d’avoir reçu un formidable cadeau parce qu’ils ont pu ressentir de manière très pratique et vivante l’attachement qui les reliait aux autres enfants en raison de leur foi commune. »

L’évêque assure que la foi vécue – 90% de ses fidèles se rendent tous les dimanches à l’église – lui apporte un réconfort particulier, lui qui est confronté à de nombreux problèmes dans son éparchie : par rapport au reste du pays, la région est sous-développée ; les pluies et les inondations régulières ont non seulement pour conséquence tragique des pertes humaines, mais également des pertes de récoltes dramatiques. « Pour les agriculteurs, il s’agit d’une lutte continue pour leur survie », raconte-t-il. Mgr John Nellikunnel est très reconnaissant à l’AED de soutenir la région depuis de nombreuses années, que ce soit au niveau de l’éducation dans la foi, de l’édification d’églises et d’institutions cléricales, à travers des bourses de formation pour les prêtres ou bien encore avec des intentions de messe. « Vos bienfaiteurs sont une véritable bénédiction pour nous, nous continuons à avoir besoin d’eux ! »

 » Si un million d’enfants prient le chapelet, le monde changera « 

La campagne « Un million d’enfants prient le Rosaire » est née en 2005 à Caracas, capitale du Venezuela. Alors que plusieurs enfants priaient le Rosaire dans un oratoire dédié à la Vierge Marie, quelques-unes des femmes sur place ont fortement ressenti la présence de la Sainte Vierge. Fidèle à la promesse du Saint Padre Pio de Pietrelcina :  » Si un million d’enfants prient le chapelet, le monde changera « , il s’agit de renforcer la confiance dans le pouvoir de la prière des enfants.

 

 

 

Archives