200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Irak : L’AED débloque 4 millions d’euros supplémentaires

Publié le 9 février 2018

Communiqué de Presse: Pour aider les chrétiens d’Irak à revenir chez eux, l’AED annonce une nouvelle aide de 4 millions d’euros pour la reconstruction des maisons de la Plaine de Ninive.

En Irak, 35 % des habitants chrétiens sont retournés dans leurs villages d’origine, mais seulement 18 % de leurs habitations ont été reconstruites dans la plaine de Ninive, dont « certaines n’ont été remises en état que provisoirement » rapporte le Père Andrzej Halemba, responsable de l’AED pour le Proche-Orient. C’est pourquoi l’œuvre internationale, qui encourage le retour des chrétiens chez eux, a débloqué de nouveau 4 millions d’euros pour l’aide d’urgence à la reconstruction. « Si nous n’apportons pas un soutien actif à ce premier tiers des déplacés qui retournent chez eux, ils quitteront à nouveau leurs villages et peut-être même leur pays pour toujours », craint le président exécutif de l’AED, Johannes von Heereman.

Le Père Andrzej Halemba constate que la reconstruction se présente déjà de manière très encourageante : « Plus de 30 000 chrétiens sont retournés là où ils vivaient avant l’incursion des groupes terroristes islamistes. » Cependant « leur situation n’est pas simple, poursuit le Père, les troupes terroristes de Daech ont certes été repoussées, mais leur mentalité persiste encore parmi de grands pans de la population locale ».

6000 maisons à restaurer

Parmi les maisons habitées par des chrétiens dans la plaine de Ninive, environ 3 000 ont été remises en état en l’espace de peu de mois, dont une quantité notable (784) avec le soutien financier de l’AED. À présent, la fondation pontificale prépare la rénovation de 2 000 autres habitations : 1 500 maisons à Qaraqosh et 500 à Bartella, Bashika et Barzani, en assurant l’intérim jusqu’à ce que de plus grands donateurs ou organisations se joignent à la campagne. « En effet, précise le Père Halemba, il ne sera possible d’atteindre cet immense objectif, en l’occurrence de remettre en état 6 000 maisons, que si d’autres acteurs apportent une aide concrète aux chrétiens en Irak. Cela permettrait au moins à la moitié des déplacés de pouvoir rentrer chez eux. Dans le cas contraire, nous aurons à craindre que le processus de retour, encore perceptible maintenant, ne s’inverse. » Pour empêcher les gens de quitter cette région et d’émigrer définitivement, il faudrait aussi « assurer leur sécurité », ajoute le Père Halemba.

Comité de reconstruction de Ninive

Depuis 2014, l’AED a soutenu les chrétiens en Irak en allouant 33 millions d’euros. L’AED informe continuellement sur leur situation et sur l’avancement du « plan Marshall pour l’Irak ». Afin d’assurer une meilleure organisation, l’AED a aidé les différentes Églises chrétiennes à fonder un comité transversal pour la reconstruction (Comité de reconstruction de Ninive – Nineveh Reconstruction Committee NRC). Les représentants locaux des Églises syriaque catholique, syriaque orthodoxe et chaldéenne, responsables de la démarche, avaient demandé le soutien de l’AED.

En 2003, environ 1,3 million de chrétiens vivaient en Irak. À l’époque, cela correspondait à environ 8% de la population. L’AED informe qu’aujourd’hui, ils ne sont plus qu’environ 250 000 – ce qui correspond à moins d’1% de la population.

Mareil-Marly, le 09 février 2018.

 

Archives