200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Jean-Paul II aurait 100 ans

Publié le 18 mai 2020

« Le pape Jean-Paul II est un ami de notre Œuvre. Nous le connaissons comme un homme courageux, inébranlable dans la foi et d’un amour filial pour la Vierge Marie. Que Dieu accorde sous sa direction que la résurrection du Seigneur devienne une résurrection de l’Église, » écrivait le père Werenfried van Straaten, fondateur d’ACN. Ce 18 mai, il aurait eu 100 ans. 

 

L’AED a eu des contacts avec Karol Wojtyla avant même qu’il ne soit nommé archevêque de Cracovie en 1964. Le premier « combat » commun a été mené en 1967 lorsque les communistes firent construire, près de Cracovie, une cité ouvrière autour d’un complexe sidérurgique : ils voulaient concevoir une « ville sans Dieu » de 200 000 habitants. Et, afin de promouvoir l’athéisme, ils n’avaient prévu aucune église pour le quartier de Nowa Huta. Malgré toutes les résistances, la messe a tout de même été célébrée chaque dimanche devant des milliers de fidèles, autour d’une croix dressée en plein air. Et en dépit des brimades causées par les communistes, une église pouvant accueillir 5 000 fidèles a finalement été construite avec le soutien de l’AED. Elle fut consacrée par le cardinal-archevêque Wojtyla en 1977.

Le Pape et l’AED

Lorsque Karol Wojtyla a été élu Pape, la fondation s’est immédiatement mise au service inconditionnel du Pontificat de Saint Jean-Paul II. Cela s’est illustré par de nombreux projets pastoraux. L’un des souhaits était la réconciliation : ainsi, le pape Jean-Paul II a chargé l’AED de rechercher la réconciliation avec l’Église russo-orthodoxe après l’effondrement du communisme. Pour cette raison, et malgré son âge avancé, le père Werenfried s’est rendu en Russie à deux reprises pour rencontrer le patriarche Alexis II et de nombreux évêques orthodoxes.

Jean-Paul II vivait avec Dieu, agissait avec Dieu, faisait le tour de la terre avec le Christ. Il a été pendant 27 ans le vicaire du Christ sur terre. Il a écrit 14 encycliques, une centaine d’exhortations apostoliques ainsi que d’innombrables lettres et discours ; au cours d’une centaine de voyages, il a visité plus de 130 pays ; 400 millions de personnes l’ont vu ; il a rassemblé et enthousiasmé des millions de jeunes ; à Manille, il a célébré la messe devant 4 millions de personnes, le plus grand rassemblement de tous les temps.

Bénédiction apostolique

Le 16 novembre 1981, le Pape a reçu les participants de l’Assemblée générale de l’AED. Jean-Paul II leur a dit : « Au cours des deux millénaires d’histoire d’amour chrétien envers le prochain, vous avez agi de manière efficace et émouvante, comme en témoigne le nom de votre association : Aide à l’Église en détresse. Je m’adresse à mon cher père Werenfried van Straaten pour exprimer ma gratitude, également au nom de nombreux évêques, de milliers de prêtres, de religieux et religieuses, de novices, de séminaristes et de millions de fidèles. À vous tous, collaborateurs assidus de cette belle œuvre de solidarité ecclésiale, je vous encourage encore une fois et je vous donne ma bénédiction apostolique spéciale. » Une bénédiction sur laquelle repose encore la fondation, près de quarante ans plus tard.

 

Archives