200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

L'homme est meilleur que nous ne le pensons

Pendant les premières années après la guerre, beaucoup étaient convaincus qu’il fallait mettre cette vérité en sourdine parce qu’elle exigeait un trop grand effort de maîtrise de soi. Mais j’ai alors découvert que les hommes sont bien meilleurs que nous ne le pensons. Il n’attendent que la parole ardente qui enflammera leur cœur. Ils sont disposés à montrer un courage héroïque à la seule condition que nous ayons le courage de demander d’eux de grands sacrifices et de les convaincre que ceux-ci sont indispensables pour le Royaume de Dieu.

Aussi est-il de notre devoir d’annoncer la loi de la charité dans son intégrité inaltérée, de ne jamais adapter les exigences du Christ à notre faiblesse humaine, de former ceux que nous voulons gagner à notre cause selon l’esprit du Christ ; il exige que nous soyons parfaits comme notre Père céleste qui donne son soleil et sa pluie, sa grâce et son amour aux bons comme aux méchants, aux amis comme aux ennemis.

(…)

Pour aider tous ces enfants et amis de Dieu dans leur détresse, nous ne risquons pas d’aller trop loin. A la suite du Christ qui a donné sa vie pour ses amis, nous devons être disposés aux sacrifices les plus lourds. Ce n’est qu’en donnant à notre charité cette dimension surnaturelle et surhumaine que notre œuvre continuera à être une école d’amour, capable de faire des miracles de charité et méritant la bénédiction divine.

(…)

L’amour pour [nos] ennemis réclame que nous ne cessions de prier pour eux avec la ferme espérance de leur conversion. Tous les bastions et les hauts-lieux de la persécution et de la falsification de la foi doivent être assiégés par des légions d’âmes humbles qui concentrent leurs prières sur les oppresseurs et les faux prophètes qui visent à détruire le Royaume de Dieu. Ceci demeure une des tâches les plus importantes de notre Œuvre.

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies