200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Mexique : État d’urgence après un second séisme

Publié le 20 septembre 2017

Mardi 19 septembre à 13h14 (heure locale), un tremblement de terre de magnitude 7,1 a touché le Mexique et semble avoir coûté la vie, à l’heure actuelle, de plus 250 personnes, principalement dans la ville de Mexico et dans les villes de Morelos et Puebla. De sérieux dégâts ont été causés : écroulement d’immeubles, dont des écoles, maisons, églises et couvents… L’AED Mexique venait tout juste de terminer l’évaluation des dégâts causés par le séisme du 7 septembre, qui a coûté la vie à cent personnes et laissé près de 1 479 575 personnes sans domicile.

Parmi les zones les plus sérieusement affectées par le séisme du 19 septembre, on compte la ville de Mexico elle-même, avec de sérieux dégâts structurels enregistrés sur 44 sites différents dans la capitale. Beaucoup de zones sont toujours sans électricité. L’aéroport a annulé tous les vols et toutes les écoles et universités sont fermées dans les zones affectées. Les habitants se sont entraidés lors d’opérations de sauvetage, alors que beaucoup de personnes sont toujours prisonnières sous les décombres et appellent à l’aide. Le compte à rebours a commencé pour sauver ceux qui sont toujours en vie.

Le gouvernement a publié des alertes de possibles répliques et a supplié les habitants de ne pas retourner dans les édifices endommagés et d’éviter de rouler dans les rues, afin ne pas troubler les efforts des services de secours. Le président mexicain Enrique Peña Nieto a activé un plan d’urgence nommé « PlanMX » et a convié le National Emergency Committee à évaluer la situation. Pour sa part, la conférence des évêques du Mexique a également publié un communiqué afin de canaliser et organiser l’aide d’urgence. Il faut se souvenir que seulement quelques jours plus tôt, le 7 septembre, un autre tremblement de terre majeur de magnitude 8,2 avait également frappé le Mexique, provoquant un état d’urgence dans les états de Oaxaca, Chiapas et Veracruz, qui affrontaient en même temps le passage de deux ouragans.

« Que Notre-Dame de Guadalupe nous protège ! »

Julieta Appendini, la directrice de l’AED Mexique, a appelé le monde à prier pour le Mexique: « Nous sommes inquiets en constatant l’ampleur de cette nouvelle tragédie. La situation a été très difficile. Durant les deux dernières semaines, des milliers de personnes ont soufferts. Avec ce qui est survenu hier, l’insécurité à Mexico a été une nouvelle fois mise en évidence : attaques à main armée et pillages par des personnes profitant de la situation… Aujourd’hui, toutefois, notre bien-aimée ville de Mexico et tous ceux qui y habitent demandent au monde et à chacun d’entre vous de prier pour eux. Que le Seigneur et Notre-Dame de Guadalupe nous protègent ! »

L’AED Mexique a tout juste finit d’évaluer les dégâts causés par le tremblement de terre du 7 septembre, qui a coûté la vie à une centaine de personnes et laissé près de 1 479 575 personnes sans domicile : « Nous savons que les églises deviennent des refuges pour ceux qui sont sans domicile et que les prêtres ont lancé des opérations, afin de subvenir aux besoins matériels et spirituels des communautés. Les gens sont encore sous le choc et en deuil, suite à la tragédie et à la perte de leurs biens. Il a également été calculé que 122 églises ont été fermées à cause de dégâts importants et le risque d’écroulement. Certaines de ces églises ont été construites aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles », explique Julieta.

L’AED Mexique travaille étroitement avec la conférence des évêques du Mexique et d’autres agences afin d’informer sur la situation et de fournir l’aide nécessaire.

Archives