200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Mgr Louis Sako: nouveau patriarche de l'Eglise chaldéenne

Publié le 1 février 2013

L’AED se réjouit avec l’Eglise chaldéenne!

Le Synode des évêques chaldéens réuni à Rome à compter de lundi dernier a élu son nouveau Patriarche le jeudi 31 janvier 2013. L’archevêque de Kirkuk a dépassé la majorité requise des deux tiers des 15 évêques votants. Benoît XVI a déjà fait parvenir au nouveau Patriarche sa Ecclesiastica Communio.

« Je me sens appelé à une lourde responsabilité et j’ai un peu peur », a déclaré le nouveau Patriarche à l’Agence Fides. « Nous nous trouvons face à de nombreuses difficultés, dans le pays et en dehors de ses frontières, poursuit le nouveau Patriarche, mais avec l’aide du Christ et la collaboration entre les évêques, nous saurons vivre une unité qui nous permettra de reconstruire la maison chaldéenne. Une maison qui sera toujours ouverte aux autres Eglises – à commencer par nos frères assyriens – mais aussi à nos concitoyens musulmans ». Selon le nouveau Patriarche, « l’Eglise chaldéenne doit être signe d’espérance, de témoignage et de communion, malgré les difficultés, selon l’invitation et le rappel adressé à nous tous par le Pape Benoît XVI dans son Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in Medio Oriente

S’agissant des difficultés et des bouleversements qui caractérisent l’Irak, le nouveau Patriarche invite ses concitoyens de toutes les confessions religieuses à travailler ensemble « en vue de la défense de la dignité humaine et de l’établissement d’une coexistence harmonieuse basée sur l’égalité des droits et des devoirs de tous les citoyens ». En ce qui concerne l’avenir de la présence chrétienne au Moyen-Orient, S.B. Louis Sako reconnaît que « le chemin qui s’ouvre […] est âpre et fatigant mais nous pouvons l’affronter en mettant notre espoir dans le Seigneur. Nous sommes un petit troupeau mais nous sommes Son troupeau et le nombre importe peu. Nous pouvons aller de l’avant, là où nous sommes, sans jouer les victimes ».

Mgr Sako avait été l’invité d’honneur de la Nuit des Témoins de l’AED en mai 2012.
Sur le parvis de Notre-Dame de Paris, il avait pu délivrer un discours solennel en faveur du respect de la liberté religieuse, et donner un témoignage émouvant durant la veillée de prière, à retrouver ici.

Archives