200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

NOËLS DU BOUT DU MONDE : Au Brésil, « Joyeux anniversaire Jésus ! »

Publié le 14 décembre 2018

Comment des chrétiens du bout du monde célèbrent-ils Noël ? Chaque semaine de l’Avent, l’AED vous propose de découvrir une nouvelle communauté lointaine, avec ses traditions originales au service des mêmes célébrations. Nous sommes accueillis aujourd’hui au Brésil, pays largement chrétien, où la fête est très populaire.

Au Brésil, en décembre, on a beau mettre dans les vitrines de faux sapins enneigés, il est difficile d’oublier qu’on est en plein été austral. Le malheureux figurant qui doit jouer le Père Noël, atterrissant traditionnellement en hélicoptère sur le stade Maracanã de Rio, doit suer dans son costume. La fête, dans toute son exubérance commerciale, s’est adaptée au sol brésilien, donnant lieu à des scènes surréalistes, grands sapins artificiels dressés au milieu des plantes tropicales, vendeurs de ballons portant la célèbre tenue lapone rouge et blanche, distribuant des ballons sur la plage de Copacabana, bonshommes de sables – en lieu et place des bonshommes de neige – coiffés de bonnets de fourrure etc.

Mais les Brésiliens demeurent chrétiens et la commercialisation de la Nativité n’en a pas anéanti son esprit originel. Les paroisses organisent notamment les Novenas, neuf jours de prière avant Noël, et plus largement, le 25 décembre est l’occasion de se retrouver. « Le Brésil est très grand, et pour les familles qui sont éloignées par le travail, par exemple, cette fête représente parfois l’unique occasion de les réunir », explique Rodrigo Arantes, de l’AED. Comme en France, on prépare la crèche, décore la maison et on met les petits plats dans les grands. Lors du réveillon, il y a souvent de la dinde au menu – influence occidentale oblige – mais elle est plus souvent accompagnée de semoule de manioc que de marrons. Été tropical oblige, il arrive que l’on prépare tout le repas au barbecue … Et l’on préfère les variétés de fruits locaux et le Panettone aux bûches au chocolat.

Pour ces repas, il est courant de dire le bénédicité en famille, et il arrive que certaines familles concluent les agapes en chantant : « Joyeux anniversaire Jésus ! » Avant cela, ils se seront lancés, pendant tout le temps de l’Avent, le souhait que l’on entend partout dans ce pays de 206 millions d’habitants, chrétien à plus de 90% : Feliz Natal !

Archives