200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Pakistan : Appel de Mgr Shaw à prier après une nouvelle attaque contre les chrétiens

Publié le 20 avril 2018

Lors d’un entretien avec l’AED, Mgr Shaw, archevêque de Lahore, a appelé à prier pour les chrétiens de Quetta qui ont subi leur troisième attaque en cinq mois. 

Ce 15 avril, deux chrétiens – Rashid Khalid et Azhar Iqbal – ont été tués ainsi que trois autres blessés après l’assaut lancé par quatre personnes à moto qui ont tiré sur la population près d’une église, dans le quartier chrétien d’Essa Nagri, à Quetta.

Cette attaque est survenue près de deux semaines après qu’une famille de quatre catholiques de Lahore a été abattue le 2 avril. Les défunts –Parvaiz, Kamran, Tariq et Fordous – étaient juste sortis pour faire une course quand ils ont été pris pour cible.

Attaques revendiquées pas l’État islamique

Selon un groupe missionnaire au Pakistan, les agresseurs ont déposé un pamphlet sur les lieux du crime sur lequel ils ont qualifié le meurtre de « premier épisode du génocide des chrétiens ». L’État Islamique a revendiqué la responsabilité des deux attaques.

Mgr Sebastian Shaw, archevêque de Lahore, a témoigné à l’AED combien « les fidèles de Quetta sont profondément préoccupés et inquiets. » L’archevêque a demandé une protection accrue de la police : « Le gouvernement devrait assurer une meilleure sécurité afin que tous les gens puissent vivre côte à côte en toute sécurité ».

Les chrétiens de Quetta avaient à nouveau été ciblés en décembre lorsque deux kamikazes avaient pris d’assaut une messe de Noël bondée dans l’église méthodiste Bethel de la ville, faisant 11 morts et plus de 50 blessés.

En octobre dernier, des miliciens avaient lancé une grenade dans une église protestante dans le quartier de Quetta Arbab Karam Khan Road, mais personne n’avait été blessé car les fidèles avaient déjà quitté le bâtiment.

Appel à prier pour la paix

Mgr Shaw appelle les bienfaiteurs de l’AED à prier : « Toutes ces souffrances et cette douleur peuvent être surmontées grâce à la foi. C’est pourquoi, je lance à chacun un appel, à travers l’AED, à prier pour la paix et l’harmonie afin que les gens de toutes les religions puissent vivre au Pakistan en paix et en harmonie. »

Et l’archevêque de rajouter: « Quand nous voyons ces atrocités se produire les unes après les autres, nous dépendons alors beaucoup de la communion spirituelle que nous avons avec nos amis et bienfaiteurs de l’AED ». « Quand nous sommes tentés de perdre espoir, nous nous rappelons qu’à travers votre compassion et vos prières, vous êtes avec nous, à nos côtés ».

Le Pakistan est un pays prioritaire pour l’AED, qui travaille dans plus de 140 pays à travers le monde.

Archives