200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Père Jacques Hamel : L’AED appelle à prier pour les prêtres assassinés et leurs bourreaux

Publié le 25 juillet 2018

Communiqué de presse: En hommage au père Jacques Hamel, assassiné il y a deux ans alors qu’il célébrait la messe, l’AED invite à prier pour ce témoin de l’Évangile, ses meurtriers et leurs proches.

Le mardi 26 juillet 2016, le père Jacques Hamel, de la paroisse de Saint-Étienne-du-Rouvray, était assassiné par deux hommes se revendiquant de l’État islamique alors qu’il célébrait la messe. Trois paroissiens étaient également blessés. Âgé de 86 ans, le père Hamel fait partie des 14 prêtres assassinés dans le monde en 2016.

Ordonné prêtre en 1958, discret et simple, qualifié « d’homme bon, doux, fraternel, qui cherchait toujours à faire la paix » par le pape François, le père Hamel a été la victime de la violence aveugle du terrorisme. L’ouverture d’un procès en vue de la reconnaissance de son martyre a été annoncée le 2 octobre 2016 par Mgr Lebrun, archevêque de Rouen.

« Assassiné sur la croix, le père Hamel fait partie de la chaîne des martyrs »

Quelques jours plus tôt, le 14 septembre 2016, le pape François déclarait que« assassiné sur la croix, le père fait partie de la chaîne des martyrs […]. Nous devons le prier pour qu’il nous donne à tous la fraternité, la paix et aussi le courage de dire la vérité : Tuer au nom de Dieu est satanique ».

Le 26 juillet 2017, une messe anniversaire était célébrée par Mgr Lebrun en l’église Saint-Etienne-du-Rouvray, en présence du président de la République, du premier ministre, du ministre de l’Intérieur et des cultes, du maire et de personnalités civiles et religieuses.

 « Ne priez pas seulement pour les torturés, mais aussi pour les tortionnaires »

A la veille du deuxième anniversaire de cet évènement, l’AED invite à prier pour le père Hamel, ses proches et les prêtres persécutés. Le soutien, matériel et spirituel, apporté aux prêtres constitue l’une des principales missions de l’AED. En 2017, 40 383 prêtres, soit 1 prêtre sur 10 dans le monde, en ont bénéficié.

L’AED appelle également à prier de manière particulière pour les bourreaux : « Ne priez pas seulement pour les torturés, mais aussi pour les tortionnaires qui sont dans une misère spirituelle beaucoup plus grande », écrivait le père Werenfried, fondateur de l’AED.

Enfin, cet été, l’AED prie tout particulièrement pour la libération des prêtres et religieux otages, victimes de la folie des hommes, et organise une chaîne de prière à cette intention.

« Chaque année, de nombreux prêtres sont tués à travers le monde mais avec le père Hamel, c’est la France qui est touchée. Nous ne pouvons pas l’oublier », déclare Marc Fromager, directeur de l’AED.

Mareil-Marly, le 25 juillet 2018

(Illustration utilisée à l’occasion de la Nuit des Témoins 2017 dédiée au Père Jacques Hamel – crédit Thomas Jarry/AED)

 

 

 

 

 

Archives