200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Nos actions

Irak :
Un avenir pour les chrétiens ?

 

Chers amis,

Saviez-vous que l’Irak était, avant la chute de Saddam Hussein, l’un des pays du Proche-Orient qui comptaient le plus de chrétiens ? Malheureusement, après l’invasion islamique et l’avènement de Daech, des centaines de milliers de chrétiens ont dû faire face à un terrible ultimatum : renier leur foi et abandonner leurs biens, ou être exécutés. La barbarie anti-chrétienne s’est prolongée jusque dans la destruction systématique des vestiges historiques et des édifices religieux. Ce pays et son peuple gardent de profonds stigmates de la folie terroriste.

Le pape François, qui recevait le 25 janvier dernier le président irakien Barham Saleh au Vatican, l’a exhorté à préserver, dans son pays, la présence historique des chrétiens. Ces derniers jouent en effet un rôle essentiel pour promouvoir la paix et la réconciliation sur cette terre divisée et meurtrie.

Depuis 2017, bien que libérées de l’emprise du groupe djihadiste, les principales villes irakiennes chrétiennes peinent à faire revenir leurs habitants. En une génération, la population chrétienne d’Irak a diminué de plus de 90 %. Estimés à 1,5 million en 2003, les fidèles ne sont plus que 120 000 aujourd’hui.

La vie de la communauté chrétienne reprend difficilement. L’éventualité d’une résurgence de la violence islamiste envers les minorités religieuses reste très présente dans les esprits. Un chaos à la fois politique, social et économique fige la reconstruction de cette jeune démocratie et le taux de chômage est estimé à 45 % dans la Plaine de Ninive. Dans ce contexte, l’ancrage de l’Église locale dans sa mission éducative auprès de la jeunesse est indispensable.

Depuis 2017, grâce à la solidarité et à la générosité de ses donateurs, l’AED finance des projets pour encourager et soutenir le retour des chrétiens dans la Plaine de Ninive, berceau du christianisme en Irak.

Chers amis, ensemble, nous pouvons aider les chrétiens d’Irak, déplacés et réfugiés, à retrouver leur place dans l’avenir du pays. En soutenant des projets de construction de logements, d’écoles, d’églises et de centres culturels, nous leur permettrons de renforcer leur communauté et de vivre chez eux simplement et dans la dignité.

 

Soyez assurés que chaque don est un témoignage précieux de solidarité et de compassion pour ces chrétiens déplacés, isolés et persécutés.

Merci !

 

 

 

Benoît de Blanpré
Directeur AED France

 

PS : La reconstruction est indispensable pour l’avenir des chrétiens en Irak. Ensemble, soyons les artisans de leur consolation et de leur Espérance !

 

 

 

L’AED en Irak :

L’AED répond sans relâche aux appels des évêques pour préserver la présence des communautés chrétiennes en Irak.

Ainsi, de 2014 à 2017, l’AED a financé des projets d’aide d’urgence destinés à secourir les réfugiés installés dans le Kurdistan irakien.

À partir de 2017, une fois la zone libérée de Daech, l’AED a soutenu la mise en place d’un vrai « plan Marshall » pour organiser le retour de ces derniers dans les villages de la Plaine de Ninive. Elle a programmé et financé la rénovation de nombreuses maisons ; ce qui a permis, dans certains villages, le retour de près de 50 % des familles.

Aujourd’hui, la priorité de l’AED est de reconstruire les bâtiments appartenant à l’Église qui permettront d’encourager les chrétiens à rester en Irak.

 

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies