200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Nos actions

URGENCE IRAK :
c'est maintenant qu'ils ont besoin d'aide !

OBJECTIF :
2 000 000 €
0 € collectés


L’AED a besoin de 2 millions d’euros pour aider les chrétiens d’Irak  :

  • maintenant, grâce à une aide d’urgence pour venir au secours des réfugiés et les nourrir, les vêtir et les loger pour l’hiver, leur donner de quoi survivre dans l’immédiat
  • à moyen terme, dans les semaines à venir, en construisant rapidement des logements pour toutes ces familles, afin qu’elles puissent rester dans leur pays
  • à long terme, en assurant la scolarisation des enfants, pour que les générations futures ne soient pas privées d’un avenir

« Nous sommes comme les apôtres devant l’assassinat du Christ. Comme un vendredi saint, le Christ est encore crucifié, il le sera toujours dans le monde » Mgr Youssef Thomas, évêque de Kirkouk, 24 sept. 2014

 

 “Vous êtes dans le cœur de l’Église: l’Église souffre avec vous et est fière de vous: vous êtes sa force et le témoignage concret et authentique de son message de salut, de pardon et d’amour”  Pape François, s’adressant aux chrétiens persécutés en Irak, 3 sept. 2014

 

Mareil-Marly, le 26 septembre 2014

Chers amis,

Les djihadistes veulent semer l’effroi à travers le monde. A cette démonstration de haine, à cette communication de la terreur, nous voulons opposer une offensive de prière et de charité.

Plus de 120 000 chrétiens ont été obligés de tout quitter pour survivre. Ils vivent aujourd’hui dans des conditions précaires, entassés par dizaines de milliers dans des camps de réfugiés insalubres. Je vous propose de découvrir ci-dessous le témoignage du Père Benham Benoka, entièrement dévoué à la population dans un camp de réfugiés où vivent 70 000 Irakiens chrétiens expulsés de leurs maisons par l’État islamique (aussi appelé DAECH).

Vidéo du témoignage du Père Benham Benoka :



Les réfugiés pensaient que cet exode forcé ne durerait que quelques jours, mais ils vivent aujourd’hui un cauchemar, après deux mois : beaucoup sont désespérés et ont un grand besoin de notre soutien et de notre prière. Mgr Casmoussa, archevêque émérite de Mossoul. confiait avant-hier lors d’une intervention en France : « Nous ne sommes plus aux portes de l’hiver, nous sommes déjà dans l’hiver, et nous n’avons pas encore résolu le problème de l’habitat. Chaque jour de retard pour la libération du pays favorise l’émigration des chrétiens : c’est le plus grand danger qui nous guette. Il faut faire vite pour aider cette population qui est perdue psychologiquement ».

Mgr Youssef Thomas, évêque de Kirkouk, évoque l’exemple d’une modeste famille qui accueille dans sa maison de quatre pièces 71 réfugiés… Face à l’urgence, l’AED a décidé aujourd’hui de développer plusieurs projets afin de venir au secours des chrétiens d’Irak et de les loger pour l’hiver : nous avons donc promis 2 millions d’euros que nous voulons envoyer le plus vite possible.

Au nom de tous les Irakiens qui souffrent, je vous remercie de tout cœur, chers amis, pour votre prière et votre soutien infiniment précieux.

« Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.
Là où il y a l’offense, que je mette le pardon. »
St François d’Assise

Signature
Marc Fromager
Directeur de l’AED


PS
 : Mgr Sako, patriarche des chaldéens, nous demande de prier sans cesse pour nos frères d’Irak : je vous invite à écouter son appel vidéo.

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies