200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement > faire un don

Nos actions

Venezuela :
aide à l’Église dans la crise du coronavirus

Mgr Jaime Villarroel évoque la situation difficile du Venezuela avec la crise du coronavirus :

« Fin mars, j’aurais dû être en France pour porter mon témoignage avec l’AED, malheureusement c’est impossible à cause de la pandémie. En ce moment au Venezuela nous sommes aussi en quarantaine. Nous sommes confinés dans nos maisons. L’Église aide et prend soin des plus fragiles, en collaboration avec les autorités sanitaires du pays. Nous transportons des kits alimentaires pour les enfants et les personnes âgées et devons acheminer la nourriture la plus essentielle. Nous manquons de masques et de gants pour éviter les contacts avec d’autres personnes.
La situation est très difficile au Venezuela. Le système est détruit, et la société démantelée. Nous ne pouvons pas bien cerner la situation car l’information des autorités administratives du gouvernement est opaque. La zone est très pauvre et nous n’avons pas d’essence. Pour les visites à domicile, il faut un permis de conduire spécial. En ce moment nous gérons une cantine pour 600 enfants. Nous ne pouvons que difficilement nous déplacer car les voies de communication sont hors d’usage : nous essayons tout de même cette semaine de porter de la nourriture à ces enfants, mais la situation est très précaire. La capacité en lits à l’hôpital n’est pas suffisante pour une pandémie (200 lits), et la structure hospitalière est complètement désorganisée. C’est une tragédie dans la tragédie.
Nous sollicitons votre soutien et nous vous remercions de tout ce que vous nous permettez de faire ici, depuis de nombreuses années.
Mgr Jaime VILLARROEL, évêque de Carúpano (Venezuela)
En plus des kits alimentaires, l’Église apporte des kits de nettoyage (savon, eau de javel, etc…) ainsi que des kits de protection (masques, etc..).

Les restrictions que nous connaissons pour nous alimenter (files d’attente, autorisations nécessaires) et la crainte d’une crise économique fait écho à ce que vivent de façon bien plus grave, depuis des années, les Vénézueliens.

Mentions légales | Crédits | Vie privée | Informations Cookies